Exposition quotidienne aux ondes électromagnétiques

EXPOSITION QUOTIDIENNE AUX ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

exposition aux ondes electromagnetiques

L’exposition aux champs électromagnétiques artificiels  à commencé avec l’apparition des machines électriques à la fin du XIXe siècle. Ces fabuleuses découvertes vont rapidement changées la face du monde. Ces progrès vont révolutionner les sociétés et changer nos habitudes de vie.

Plus récemment, les radiofréquences utilisées pour l’échange d’information à distance sont apparues. Ces ondes se propagent beaucoup plus loin. Jusqu’à couvrir quasiment la totalité du territoire avec l’implantation croissante des antennes radio-émettrices. Jouant une influence majeure dans le niveau d’exposition au quotidien.

Voyons de quelle manière ces technologies qui nous rendent de grands services, nous exposent aussi de nombreuses ondes électromagnétiques artificielles.

Ondes

Table des matières

Préambule

Commençons par retenir que ces ondes traversent la plupart des murs des habitations. Et encore plus facilement les cloisons intérieures. Le bois laisse quasiment tout passer, à l’inverse de la taule qui les renvoie.

La durée (8h), la périodicité (5 fois), l’intensité (1000µ/m²), et la distance (2m) vis à vis de la source sont d’importantes notions à garder à l’esprit pour se faire une idée plus fine de la situation.

Une notion de temporalité (heure / saison) est aussi pertinente. Les flux d’intensité des ondes changent en fonction de la demande des consommateurs. Les mesures peuvent grandement varier en fonction de ces paramètres. Par exemple avec les antennes relais, les pics d’intensité sont entre 17h et 23h. Pour les saisons, la consommation d’électricité est plus importante en période hivernale afin de chauffer et éclairer les maisons.

Enfin, pensez au profil de la personne exposée. Les bébés, les fœtus des femmes enceintes puis les enfants sont les plus vulnérables et sont donc à prioriser dans votre démarche de prévention.

Champs électromagnétiques de basses fréquences

Cette source proviens principalement du réseau électrique 50hz. De l’usine d’électricité jusqu’à l’appareil branché sur notre prise électrique. Nous pourrons distinguer avec les basses fréquences, le champs électrique du champs magnétique. Ils ont des caractéristiques différentes en terme de mesures et de manifestation. Pour les hautes fréquences nous parlerons de champs électromagnétiques sans distinctions.

Champs électriques

Exposition aux ondes électromagnétiques avec les fils électriques
  • Les champs électriques sont présent à proximité de tout câbles électriques, gaines électriques, fils des appareils électriques, interrupteurs et prises électriques sous tension. Mais aussi autour de tous appareils électriques branchés et non reliés à la terre. Qu’il soit en fonctionnement ou non. Un téléviseur, un poste audio, un grille pain, des plaques à induction et vitrocéramiques, un radiateur électrique, un téléphone portable en charge, une lampe dans certains cas etc…

 

  • Les bureaux seront des lieux où l’on s’expose souvent à cause de la proximité des appareils utilisés ainsi que leurs fils électriques. Les professionnels travaillant dans des cabinets d’ostéopathe, de kinésithérapeute, les structures médicales  comme les Hôpitaux, les cabinets dentaires et vétérinaires peuvent aussi se voir exposer de façon prolongée à cause des tables et lits motorisés.

 

  • Concernant ce qui provient de l’extérieur nous trouverons les lignes à hautes tensions. Qu’elles soient aériennes ou souterraines. Il y a aussi à proximité des transformateurs. Mais aussi aux abords des voies ferrées en raison des caténaires électriques qui alimentent les trains.

Champs magnétiques

Exposition aux ondes électromagnétiques

Le champs magnétique se manifestera principalement lors d’une consommation d’électricité et autour d’appareils qui possèdent des aimants pour fonctionner.

  • Nous trouverons de fortes valeurs proche d’appareils en fonctionnement tel que les plaques à inductions, les radiateurs électriques, les sèches cheveux, les onduleurs de panneaux photovoltaïques en journée, les aspirateurs, les tableaux électriques, les réseaux de chauffage au sol, les enceintes audio, les moteurs de réfrigérateur, les machines à laver, les ordinateurs portable et fixe, les aquariums…

 

  • Il y a le cas des fils électriques avec le fil de phase et de neutre éloignés l’un de l’autre. Comme c’est le cas des spots luminaires suspendus.

 

  • Un cuisinier utilisant des plaques électriques ou four électriques pour les cuissons pourrait se trouver exposé de longues heures.
  • A l’hôpital, le matériel médical peut lourdement exposer des malades comme c’est le cas des lits motorisés. Le moteur (le plus souvent déplaçable) positionné en bout de lit est quasiment collé aux pieds de la personne avec des valeurs mesurées très élevés. En particuliers les lits pour les personnes ne pouvant bouger, le matelas se gonfle et dégonfle pour changer de forme. Cela 24h/24h.

 

  • Dans un salon de coiffure un sèche cheveux sans transformateur déporté produira un fort champs magnétique.

 

  • Dans un pressing un fer à repasser et des machines à laver sont des sources d’exposition.

 

  • Il sera aussi possible d’en mesurer à proximité des caissons d’enceinte même éteins à des valeurs inférieures.

A l’extérieur nous retrouvons les lignes à hautes tensions aériennes et souterraines ainsi que les transformateurs. Ils émettent plus fortement en période hivernal car la demande en électricité issues des radiateurs électriques et luminaires sont plus important par exemple. Les lignes de train émettent eux lors du passage du train

Champs électromagnétiques de hautes fréquences

Les appareils de télécommunications, l’électricité sale et le four à micro ondes sont les sources de pollution électromagnétique des hautes fréquences. La distinction entre champs électrique et magnétique n’est plus pertinente avec ce niveau de fréquence d’ondes. Nous parlerons juste de champs électromagnétique dans ce chapitre.

Radio fréquences pour les télécommunications

Historiquement conçu par le domaine militaire, ce type d’ondes est surtout utilisé pour l’échange d’information à distance sans fil. Elles peuvent être émisent par des antennes relais radio émettrices de la téléphonie mobile qui permettent l’utilisation du réseau 2G, 3G , 4G et aujourd’hui 5G. Leur nombre dépasse les 100000 avec en moyenne 25000 antennes par opérateur.

Nous pouvons aussi être exposé par des antennes de radio FM, des réseaux mobile professionnel privé, des radars de l’aviation civil, maritime, militaire et météorologique.

  • Le visuel direct ou non avec une antenne influe beaucoup sur le niveau d’exposition. Si des maisons ou immeubles sont situés entre vous et l’antenne relais, alors leurs murs feront une sorte de filtre qui va réduire le passage des ondes. Le champs électromagnétique sera alors moindre chez vous.

 

  • Une augmentation des mesures sera constaté approximativement entre 17h et 23h car il y a plus d’utilisateurs connectés sur cette plage horaire. La puissance des antennes relais se modulant en fonction de la demande. Ces ondes pénètrent le plus souvent jusque dans les foyers et viennent s’additionner aux autres sources d’émissions provenant de l’intérieur.

Concernant l’intérieur, beaucoup d’objets sont des sources potentiels:

Exposition aux ondes électromagnétiques à l'intérieur
  • Les téléphones portables avec leurs données mobiles activées. Des échanges constant se font avec les applications installées afin de les actualiser.

 

  • Le WI-FI  des box internets, des ordinateurs connectés sans fil, des tablettes, des consoles de jeux, des smart TV, des barres de son, des imprimantes…

 

  • Le Bluetooth des enceintes connectées, des manettes de jeux, des casques sans fils, des imprimantes, des box players / box TV, des télécommandes…

 

  • Ou le DECT du téléphone fixe. La base du téléphone rayonne ainsi que les combinés non remis sur leur socle. Des alarmes non filaire l’utilisent aussi. Et enfin les baby-phones. A éviter fortement.

Certains de ces appareils connectés exercent le plus souvent une pollution passive. C’est à dire sans que nous ne les utilisions directement. S’ils restent allumés ou paramétrés en mode sans fil,  ils continuent de produire des faisceaux d’ondes inutilement. Certains appareils nécessitent d’être débrancher de la prise électrique ou d’avoir les piles retirées de leur boitier pour ne plus émettre du tout.

Électricité sale

Des ondes hautes fréquences peuvent se aussi se rajouter sur le champs électrique issue des gaines électriques. Ce sont des harmoniques artificielles entre 30Khz et 1Mhz alors que les harmoniques naturels sont de 2Khz. On emploie alors le terme «d’électricité sale» ou «dirty electricity».

  • Le Courant Porteur en Ligne (CPL) du compteur Linky émet des ondes de hautes fréquences par le circuit électrique des habitations. Que vous ayez le compteur chez vous ou non. Les impulsions proviennent du transformateur de quartier et se propagent dans l’ensemble du réseau.
Exposition aux ondes électromagnétiques par les CPL
  • Les Kits CPL avec plug à brancher sur les prises électriques fonctionnent de la même manière que le Linky. Ceux ci permettent d’obtenir internet par les gaines électriques depuis sa box. Avec le désavantage de rayonner dans tout le circuit électrique domestique proche. Vos voisins peuvent donc vous en propager. Les CPL à haut débit utilisant le « MIMO » (Multiple-Input Multiple-Output) utilisent la terre pour transmettre des données. Ils polluent en fréquences pulsées l’ensemble des appareils reliés à la terre.

    • Cela peut aussi venir d’appareils électroménagers, des plaques inductions, des moteurs de climatisations réversibles, d’ordinateurs, de pompes à chaleur et onduleurs de panneaux solaire, les ballasts (composants limitant le courant du circuit) des lampes LED et fluocompact, les néons, les variateurs d’intensité lumineux.

    Four à micro-ondes

    Le four à micro-ondes utilisent aussi ces mêmes gammes de fréquences lorsqu’il fonctionne. Avec la fréquence de 2,450 MHz il fait osciller les molécules d’eau. Il est sensé ne pas laisser échapper d’ondes. Cependant des fuites peuvent se produire en fonction de l’état et la qualité de votre appareil.

    Conclusion

    Notre exposition quotidienne aux d’ondes électromagnétiques artificielles est constante. Les sources des champs électromagnétiques provenant de l’extérieur et de l’intérieur sont multiples. Nous sommes exposés le plus souvent de façon passive. Mais aussi par l’utilisation nos appareils électriques ou connectés. Cela peut être chez soi, sur son lieu de travail ou pendant des périodes de déplacements. Une exposition continue à ce nouveau type de pollution est très souvent constaté dans notre environnement contemporain si aucune précaution préalable n’a été prise. Le nombre d’objets connectés continue d’augmenter et le déploiement de nouvelles antennes relais radio émettrices se poursuit favorisant notre exposition au quotidien.

    Je vous conseille le livre de David Bruno pour aller encore loin sur ce sujet. Faire appel à un professionnel en diagnostic électromagnétique peut aussi être un moyen sûr de cerner son propre niveau d’exposition aux ondes électromagnétiques. Il vous orientera sur des comportements raisonnés et des solutions techniques conciliant la protection avec vos besoins vis-à-vis de ces technologies.

    Il est possible de redonner à votre foyer sa fonction de cocon où il fait bon se ressourcer pleinement. Ou recréer un espace de travail plus sain et sécuriser pour soi ou ses collaborateurs. Appliquer un principe de précaution pour des lieux plus sûr dans les classes et cours d’écoles, les crèches ou les centres de loisirs est possible. Une fois informé sur les liens avec la santé, se préserver ou non, deviens un choix à prendre face à ce brouillard d’ondes électromagnétiques artificielles permanent et invisible. Mais bien réel.

    Revel-ondes