Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

COMMENT SE PROTÉGER DES ONDES ÉLECTRO-MAGNÉTIQUES ?

Se protéger des ondes électromagnétiques

Les logements et lieux professionnels sont dépourvus de protection efficace contre l’exposition aux ondes électromagnétiques.

Une fois conscient des problématiques liés à ces champs électromagnétiques, il est important de pouvoir réagir personnellement ou avec l’aide d’un professionnel par des mesures de protections.

C’est en agissant concrètement sur son niveau d’exposition ou celle de son entourage, que nous levons la sensation d’impuissance face à cette situation. Avec de l’aménagement, de nouvelles habitudes, ou l’utilisation d’équipement spécifique, il est possible de rapidement se protéger et obtenir des résultats.

 

Table des matières

Démarche : Procédez par étape

Voici une démarche globale permettant d’agir de façon organisé. Procéder dans l’ordre pour trouver la meilleure solution comme dans l’exemple présenté à droite.

1) Identification des sources d’ondes électromagnétiques et leur position.

2) Déterminez ensuite le type d’ondes émises (hautes ou basses fréquences)

3) Maintenant, supprimez la source. En désactivant ou débranchant.

4) Si la suppression n’est pas possible, mettre de la distance avec cette source. Se déplacer ou déplacer l’appareil en question.

5) En cas d’incompatibilité avec les solutions précédemment citées, il reste la possibilité d’utiliser divers équipements de blindage, ou de remplacer des certains objets.

Un téléphone sans fils dans le bureau

Il utilise des hautes fréquences de type DECT

Impossible, je dois rester joignable

Je pourrais déplacer le téléphone dans une autre pièce

Je pourrais mettre un filet anti-ondes autour du téléphone. Le changer par un téléphone filaire ou un modèle ayant l’option ECO-DECT

Un téléphone sans fils dans le bureau

Il utilise des hautes fréquences de type DECT

Impossible, je dois rester joignable

Je pourrais déplacer le téléphone dans une autre pièce

Je pourrais mettre un filet anti-ondes autour du téléphone. Le changer par un téléphone filaire ou un modèle ayant l’option ECO-DECT

Se protéger des sources provenant de l'intérieur

Hautes fréquences (radio fréquences)

Lister tous vos objets connectés sans fil utilisant le WI-FI, le Bluetooth, le DECT :

Box internet, smart TV, barre de son et enceinte, imprimante, tablette, ordinateur portable, casque sans fils, console de jeu, baby-phone, alarme etc…

Ensuite, paramétrez un à un les objets pour désactiver leurs communications sans fil. Activez les uniquement en cas d’usage. Certains appareils nécessite d’être débranché pour ne plus émettre d’ondes car aucun paramétrage est possible.

Se protéger des ondes électromagnétiques avec un câble LAN
Se protéger des ondes électromagnétiques avec un câble LAN

Préférez les connections filaires pour toutes vos communications informatiques (internet, clavier, souris) et téléphoniques. Des adaptateurs RJ45 existent pour utiliser internet sur nos téléphones portables comme sur un ordinateur.

Pour les téléphones portables, une série de points clés pour un usage raisonné s’impose :

    1. Limiter la durée des appels au maximum

    2. Utiliser le haut parleur ou l’oreillette filaire pendant les appels

    3. Préférez le sms

    4. Paramétrer le réseau en 3G (test comparatif)

    5. Désactivez les données mobiles , WI-FI et Bluetooth lorsque vous ne les utiliser pas

    6. Maximiser le mode avion surtout en transport, lors de mauvaise réception et quand vous dormez.

    7. Évitez de le garder dans votre poche, posez-le à coté.

 

comment se protéger des ondes électromagnétiques
comment se protéger des ondes électromagnétiques

Basses fréquences

Listez tout appareil raccorder à une prise ou une gaine électrique. Lampe, multiprise, radiateur électrique, télévision, ordinateur, radio réveil, réfrigérateur, plaque à induction ou vitrocéramique, les onduleurs de panneaux photovoltaïques etc…

  • Débranchez ce qui peut l’être lorsque ce n’est pas utilisé. Surtout ce qui est à proximité de votre lieu de repos ou poste de travail.
 
  • Ne restez pas à coté de vos plaques à inductions ou vitrocéramiques pendant la cuisson des aliments car de fort champs magnétiques s’y dégagent.
 
  • Vous ne devriez pas coller un lit ou un siège à proximité d’un radiateur électrique non relié à la terre ou en fonctionnement.
 
 
  • Déplacer votre ordinateur d’au moins 1 mètre de vous.
 
  • Vous devriez éviter de garder en main votre téléphone portable pendant qu’il se recharge. Il n’est pas relié à la terre et donc rayonne.
 
  • Identifiez le parcours du réseau d’électricité. Où sont les prises électriques, les gaines électriques encastrées dans les murs, les compteurs électriques.
 
  • Une multiprise avec interrupteur s’avère être très pratique dans les coins multi-média et au chevet du lit.
  • Optez pour des appareils qui ont une prise de terre. Hélas si votre habitat n’est pas équipé d’une mise à la terre, il est vivement recommandé d’en installer une.
 
  • Gardez à l’esprit que les câbles d’alimentation continuent de rayonner un champs électrique, même l’appareil éteinds.
 
  • Évitez de poser l’ordinateur portable sur vous. Poser le sur une table ou tout autre support pouvant créer une distance.
 
  • Notez qu’une box non reliée à la terre fera rayonner tous les câbles Ethernet branchés dessus. Ainsi que les PC portables qui ne sont pas branchés sur le secteur et fonctionnant avec la batterie.
  • N’oubliez pas que les cloisons fines n’atténuent quasiment pas les champs électromagnétiques. Cherchez à savoir ce qui se trouve dans, et derrière vos cloisons. Surtout à proximité de votre lit, votre canapé, ou votre siège de bureau. Y a-t-il un compteur électrique, un aquarium, un sèche serviette ou un téléviseur..?

Avec un détecteur de courant trouvable en magasin de bricolage, il vous sera possible de détecter de nombreux choses sur le champs électrique. Notamment sur l’emplacement des gaines électriques encastrés dans les murs.

Mais aussi savoir si votre lampe est branchée dans le « bon sens ». Car même éteinte, elle peut rayonnée comme ci elle était allumée si elle est branchée dans le « mauvais sens ». Si c’est la cas, inverser le sens de branchement des fiches du câble d’alimentation dans la prise électrique.

comment se proéger des ondes électromagnétiques

En cas d’impossibilité ou d’incompatibilité de mise en place des mesures citées, l’étape du blindage devrait s’envisager. Par l’installation de petits équipements comme des multiprises, rallonges, ou câbles d’alimentation blindés. L’utilisation des toiles et tissus anti-ondes ou des câbles de mises à la terre. Des travaux sont parfois nécessaires avec une pose de peinture anti-ondes, ou de gaines électriques blindées. Modifiez l’installation électrique ou faire poser des interrupteurs automatiques de champs (IAC) sur le compteur électrique peuvent s’envisager. Ces appareils coupent automatiquement le courant de la ligne électrique uniquement lorsqu’elle n’est pas utilisée.

En fonction des situations et des problématiques, plusieurs solutions peuvent parfois s’appliquer. Déterminez les solutions avec un bon rapport « prix/efficacité » devient important.

Se protéger des sources provenant de l'extérieur

Hautes fréquences (radio fréquences)

Les radio fréquences du WI-FI, du DECT, et du Bluetooth traversent les murs maçonnés. En fonction du types de murs qui vous sépares de votre voisin, une atténuation peut se faire ou non. Les murs porteurs en parpaings ou en briques ont une atténuation moyenne et reste hélas assez perméable à la plupart des ondes. Un plancher bois, ou une simple cloison laisse tout passer. Lors d’une recherche de réseaux WI-FI par exemple, voyez le nombre de box que vous trouvez et l’intensité de leur signal. Les ondes entrent sans sonner à votre porte.

se protéger des ondes électromagnétiques
se protéger des ondes électromagnétiques

La même chose avec les ondes des antennes relais 2G, 3G, 4G et 5G. Puisque nous captons avec nos téléphones mobiles à l’intérieur c’est que les ondes passent. Les antennes relais peuvent représenter une forte source de champs électromagnétique. La distance et le vis à vis direct ou non est crucial sur l’impact des mesures à l’intérieur d’un logement. La hauteur du logement vis à vis de l’antenne a aussi son importance. Car une pénétration par le toit est souvent constatée.

  • La possibilité de radar météorologique, maritime, aérien ou militaire… ou les radios amateurs sont d’autres sources potentielles à ne pas négliger.

 

  • Pour se protéger, c’est au niveau des murs, de la toiture et des fenêtres que l’attention devra s’orienter.

 

  • Les peintures, films adhésifs, les toiles et tissus anti-ondes permettront une diminution efficace de la pénétration des ondes. Ils devront être installés stratégiquement. Afin d’éviter un phénomène inverse d’amplification des ondes par rebonds. Ce qui peut être le cas avec un mauvais choix de pose de peinture anti-ondes par exemple. D’où l’importance d’arriver à déterminer précisément par quel endroit entrent les flux d’ondes.
  • Parfois un simple changement de pièce pour dormir ou travailler peut suffire à limiter son exposition aux ondes.

 

  • Des solutions plus « locales » peuvent aussi être envisagées en utilisant des tissus ou toiles anti-ondes. Par dessus ou en dessous des lits par exemple afin de protéger une plus petite zone.

Basses fréquences :

Pour les champs électromagnétiques de basses fréquences, ce sont les lignes à hautes tensions et les lignes de voies ferrées qui sont principalement les sources à fort potentiel. Un transformateur électrique de quartier accolé ou un tableau électrique d’immeuble derrière votre mur peuvent aussi être problématiques. Ici l’utilisation de blindage est le plus souvent nécessaire. Un isolant avec aluminium multi-couches, de la toile anti-ondes ou la peinture anti-ondes seront nécessaires. Le tout relié à la terre.

Hélas, pour se protéger des champs magnétiques, il n’existe que des solutions très coûteuses de blindage si l’éloignement n’est pas envisageable.

Conclusion

Il y a beaucoup de possibilité d’agir sur son exposition pour se protéger des ondes électromagnétiques artificielles. Il existe souvent plusieurs solutions possibles. Après s’être familiarisé avec le sujet et avoir entrepris des mesures de prévention, une sérénité peu ainsi reprendre sa place. Il peut être anxiogène de juste voir des problématiques sans comprendre les mécanismes de cette pollution, ni voir de solutions. Nous avons vu qu’il était possible d’agir à différents niveaux.

Il n’est pas nécessaire de renoncer à toute utilisation pour satisfaire des besoins vis à vis de la technologie.

La quantification de l’exposition par des mesures professionnelles reste le meilleur moyen de cerner objectivement les réels dangers d’un lieu ou de lever des peurs parfois injustifiées.

Pour aller encore plus loin sur votre chemin vers une meilleur utilisation des nouvelles technologies en toute sécurité, je peux vous conseiller l’excellent guide de David Bruno. Un ouvrage très bien réalisé, complet et accessible à tous pour consolider votre démarche de prévention.

Revel-ondes